Nouvelles de la Fédération Suisse de Pêche

SFV-FSP

Pesticides: les pêcheurs veulent à tout prix un contre-projet

Soleure le 15 Juin 2019: L'initiative sur l'eau potable a suscité une grande sympathie auprès des pêcheuses et les pêcheurs. Si le Parlement n'adopte pas un contre-projet efficace, les pêcheurs soutiendront l'initiative sur l'eau potable. C'est ce qu'a démontré l'Assemblée des délégués de la Fédération Suisse de Pêche (FSP) à Soleure.

Pesticides: les pêcheurs veulent à tout prix un contre-projet

«En ce qui concerne la qualité des eaux pour les êtres humains et les animaux … il est minuit moins cinq et le besoin d’action contre les très fortes concentrations de pesticides dans nos eaux est urgemment nécessaire» : c'est avec cet appel dramatique que le président central de la Fédération Suisse de Pêche (FSP) s'est adressé aux délégués samedi après-midi à Soleure. Ce n'est pas de la panique mais une prise en compte des faits: «Des études scientifiques rapportent presque chaque semaine sur la pollution dramatique de nos eaux et de nos aliments par les nitrates et les pesticides et leurs produits de dégradation».

Les captages d’eau potable menacés
Des organisations au-dessous de tout soupçon telles que la Société Suisse de l’Industrie du Gaz et des Eaux (SSIGE) et l'institut suisse de recherche sur les eaux EAWAG sonnent l'alarme. Au cours des prochaines années, un captage d'eau potable sur quatre sera menacé de fermeture. L'utilisation excessive de pesticides entraîne des charges éco-toxicologiques critiques pour les eaux. Les effets négatifs sur le développement, la santé et la capacité reproductive des micro-organismes, des plantes et des animaux augmentent. En fin de compte, les humains sont directement touchés via la chaîne alimentaire. Les rapports sur la mauvaise qualité du sperme chez les jeunes hommes parlent aussi d'eux-mêmes.

Un contre-projet solide …
Une possibilité d'action réside dans l'Initiative sur l'eau potable. Cette dernière a été présentée aux délégués par Franziska Herren. La semaine prochaine, le Conseil national abordera ce thème. Les délégués ont manifesté une grande sympathie en faveur de l'initiative sur l'eau potable, mais ils veulent attendre le résultat des débats du Parlement. A Soleure, les délégués de la Fédération Suisse de Pêche (FSP) ont lancé un appel pressant aux membres du Conseil national: «Nous demandons instamment aux Conseillères et Conseillers nationaux d'adopter mercredi prochain des propositions directes ou indirectes efficaces au sujet des initiatives sur l'eau potable et contre les pesticides».

... ou alors un soutien total à l‘initiative
S'il n'y avait pas de majorité en faveur d'un contre-projet, la FSP s’engagera alors avec force et conviction en faveur et de l'Initiative sur l'eau potable et l’initiative contre les pesticides. Cependant, la FSP compte sur le Parlement. Tous les partis ont la possibilité d’y apporter des preuves concrètes à l'appui de leurs déclarations programmatiques sur le climat et l'environnement. Et il est bien connu que la crédibilité est essentielle en politique !                  
 



facebooktwitterprint