Nouvelles de la Fédération Suisse de Pêche

SFV-FSP

Infrastructure Écologique: Un réseau vital pour la Suisse

L’Infrastructure Écologique joue un rôle essentiel dans la protection et la promotion de la biodiversité en Suisse. La Confédération et les cantons s’appliquent donc à la renforcer à l’échelle du pays. Certains projets sont déjà en cours, par exemple dans les parcs d’importance nationale ou sur le Plateau.

Le concept d’Infrastructure Écologique se fonde sur une idée simple : l’existence d’un réseau de milieux naturels précieux répartis sur l’ensemble du territoire national est tout aussi nécessaire à la prospérité du pays que les « infrastructures techniques », telles que les routes, les voies ferrées, les lignes électriques et les conduites d’eau. Cette trame se compose d’aires centrales et d’aires de mise en réseau. Avec les aires centrales, la Suisse préserve les joyaux les plus précieux de son capital naturel, comme les marais, les zones alluviales et les prairies sèches, mais aussi les réserves forestières, les surfaces agricoles de grande qualité et d’autres zones primordiales pour la biodiversité. Les aires de mise en réseau garantissent que les espèces les plus variées, qu’il s’agisse de cerfs, de coléoptères ou de plantes, puissent se déplacer librement dans le paysage pour se nourrir, se reproduire ou coloniser de nouveaux habitats. C’est à cette fin que servent par exemple les cours d’eau proches de l’état naturel et les lisières de forêt, mais également les espaces verts écologiques situés le long des infrastructures de transport, ainsi que les passages à faune ou les crapauducs.

Ce réseau de vie souffre toutefois encore de vastes lacunes, qu’il importe de combler au cours des années à venir. L’Infrastructure Écologique est planifiée et mise en place au niveau local, cantonal et national. Conjuguée à une utilisation durable du territoire national, elle doit contribuer à promouvoir la biodiversité en tant que base existentielle, ainsi qu’à sauvegarder la variété de nos paysages (voir illustration cahier central).

continuer



facebooktwitterprint