Nouvelles de la FSPG

SFV

Congrès annuel de l’ARGEFA : les tracasseries envers les pêcheurs de loisirs et professionnels conduisent à de nouveaux problèmes écologiques

Ruggell, le 9.9.2017 – le Lac de Constance est aujourd’hui heureusement à nouveau propre - presque trop propre. Beaucoup d’espèces de poissons, les fameux corégones en tête, ne trouvent plus assez de nourriture dans l’eau et ne parviennent plus à atteindre leur taille naturelle. « Mais contrecarrer ce problème uniquement par des cages d’élevage flottantes et l’édiction de règlementations inconséquentes envers les pêcheurs de loisirs est parfaitement contestable », nous dit le professeur Albert Göttle, président de l’ARGEFA.

Les populations de poissons en déclin affectent en premier lieu les pêcheurs professionnels, qui ne peuvent pratiquement plus vivre de leurs captures. Le gouvernement régional du Bade-Wurtemberg essaie de contrecarrer ce revers économique en autorisant de 10 à 12 cages d’élevage flottantes lacustres, d’un diamètre de 20 mètres et d’une profondeur également de 20 mètres. Ces installations devraient produire jusqu’à 500 tonnes de corégones par année, c’est-à-dire plus du double des captures actuelles des pêcheurs. Les pêcheurs professionnels et amateurs associés y sont absolument opposés. Les pêcheurs craignent que malgré les démentis, d’autres installations vont suivre. Des exploitations aquacoles lacustres et leurs poissons d’élevage domestiqués pourraient à long terme mettre en danger le patrimoine génétique des poissons sauvages et donc la valeur des poissons du lac de Constance.

Des règlementations de capture inconséquentes dans le Rhin alpin

La Conférence internationale des représentants pour la pêche dans le lac de Constance (IBKF) est soucieuse le préserver les populations de corégones et de perches, mais elle prend hélas les mauvaises mesures. Elle a décidé de supprimer la taille minimum légale de capture de ces deux espèces. Le nombre de captures par pêcheur est limité à 12 poissons par jour et chaque poisson capturé doit être conservé, même s’il est de petite taille. On espère ainsi limiter la capture des plus grands poissons. Toutefois cela contredit les bonnes pratiques. Ce n’est pas ainsi qu’on protège les populations car les poissons doivent d’abord grandir pour devenir des géniteurs productifs et ne doivent donc pas être conservés tant qu’ils n’atteignent pas la taille adulte. « D’un point de vue purement technocratique, l’abandon de la taille légale de capture dans le lac de Constance devrait en principe être suivi par une augmentation de la taille légale des corégones sur le Rhin alpin. Malheureusement, la mise en place d’une taille de capture uniforme pour l’ensemble du tronçon fluvial n’a pas pu se faire – dans le secteur du Rhin situé entre le lac de Constance et le pont ferroviaire de Lustenau, les règles du Lac de Constance s’appliquent » nous signale Rainer Kühnis, vice-président de l’ARGEFA. Avec les règlements de gestion irréfléchis actuels, les peuplements de corégones du lac de Constance vont d’une part être notablement affaiblis et d’autre part l’opportunité d’une reproduction positive des corégones dans le Rhin alpin ne sera toujours pas garantie. Les populations sont déjà tellement fragilisées que chaque géniteur a son importance.

A propos de l’ARGEFA

Depuis 1985, les organisations de pêcheurs des pays alpins travaillent en étroite collaboration au sein de la « Communauté de travail des fédérations de pêche des pays alpins » (ARGEFA). L’ARGEFA poursuit un objectif transfrontalier commun : la conservation et la promotion de la pêche et la protection des milieux aquatiques dans l’arc alpin.

Ses missions principales sont la prévention d’aménagements supplémentaires nuisibles aux cours d’eau, le rétablissement de la migration piscicole ainsi la connectivité des cours d’eau et le maintien ou le rétablissement de populations piscicoles saines et variées. L’ARGEFA réunit les fédérations des Länder du Bade-Wurtemberg et de la Bavière, la Fédération du Liechtenstein, La Fédération Autrichienne de Pêche, la Fédération Suisse de Pêche, la Fédération du Land du Sud-Tirol ainsi que l’Association des Pêcheurs de Slovénie. Elle rassemble et représente les intérêts de plus de 500'000 pêcheurs.

 

Contact

Thomas Funke

E-Mail: thomas.funke@lfvbayern.de

Portable: +49 179 129 7208

ARGEFA c/o Landesfischereiverband Bayern e.V.

Mittenheimer Straße 4

85764 Oberschleißheim - Allemagne



facebooktwitterprint